Le sport et le bien-être

Paris 2024 : le sport social !

On rêve tous que les JO reviennent à Paris, 100 ans pile après les derniers Jeux de 1924. De plus, le projet Paris 2024 se veut moderne car l’on ne pense pas seulement aux Jeux mais à l’après. La région parisienne bénéficierait de tous les progrès réalisés pour les manifestations sportives une fois l’événement terminé. 

 

Opération séduction !

 

Paris n’a cessé d’éblouir le Comité International Olympique (CIO) lors de sa visite dans la capitale française. Désormais la ville lumière est plongée dans la réalisation de projets extraordinaires et inédits qui ont pour mission de laisser un souvenir inoubliable au CIO et aux Parisiens.

 

On a pu profité le weekend dernier de ces incroyables installations qui montrent que Paris est prêt à accueillir les prochains JO ! On est tous allé voir cette impressionnante piste d’athlétisme  olympique construite sur l’eau ! En effet, on pouvait voir sur la Seine une piste allant du  pont Alexandre III au pont des Invalides, piste sur laquelle de nombreux sportifs se sont élancés pour courir sur l’eau !

 

Même dans nos rêves les plus fous on oserait à peine le faire … Sauter dans le vide depuis l’un des plus emblématiques monuments de Paris … la Tour Eiffel bien sûr ! Une centaine de visiteurs ont pu se précipiter dans le vide depuis le 2e étage de la jolie dame de Paris, soit une descente de 115m grâce à une tyrolienne.

 

Enfin, troisième manifestation qui a eu lieu le 4 juin dernier, le Paris drone festival qui a été organisé sur les Champs Élysées où l’on a pu voir des courses de drones et des ateliers autour de ces petits bijoux technologiques.

 

Ces projets créatifs en plus d’en mettre plein la vue, prouvent que la ville de Paris a déjà les ressources nécessaires pour mettre sur pied d’ambitieux projets pour les JO, un argument non-négligeable dans cette course olympique !

 

Mission Grand Paris 

 

Pour éviter que tout le monde ne se bouscule lors des Jeux, Paris se transforme en véritable chantier. Le Grand Paris express est désormais partenaire des JO Paris 2024 afin de revoir les transports publics. Pas moins de 5 lignes de métro, trains et tramways créés pour l’occasion ainsi que l’extension de la ligne 14 dans le but de faciliter l’accès à Paris. De plus, les deux aéroports Roissy – Charles de Gaulle et Orly seront enfin reliés par une ligne de métro ! C’est un projet colossal dont les Parisiens pourront profiter même après les JO. Fini les incidents sur les différentes lignes, et surtout on espère qu’il y aura moins de monde sur la 13 !

On peut dire que les JO sont la parfaite occasion pour effectuer ces travaux et pour repenser totalement les transports parisiens, voici les nouveaux objectifs :

 

  1. Faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite.

 

  1. Renforcer la sécurité : 700 agents déployés, mise en place de portiques et d’un système de vidéo protection.

 

  1. Rendre les transports plus confortables.

 

Penchons-nous un instant sur le dernier objectif à atteindre. À l’immense joie des Parisiens (et des autres utilisateurs évidemment), la wifi sera disponible gratuitement dans les trains et de mini espaces de travail seront aménagés avec tables, prises et connexion ! Fini les longs trajets où l’on perd du temps, et place à l’efficacité de la RATP (on n’y croyait plus !). En un mot, modernité.

 

Le renouveau du quartier de la Seine-Saint-Denis

 

L’un des enjeux de ces JO est de remettre en valeur le quartier populaire de la Seine-Saint-Denis qui devrait accueillir plusieurs infrastructures des jeux. Pour se faire l’étape n°1 est de désenclaver cette zone et d’améliorer la desserte depuis Paris. Normalement avec le projet Grand Paris express, cela ne devrait pas être trop difficile. Étape n°2 : dynamiser le quartier. Le but est de mettre le sport au centre de la vie de quartier, car le sport est une activité sociale nous forçant à interagir dans un esprit fair-play. Plusieurs complexes sportifs devraient sortir de terre comme des stades et des piscines municipales un peu partout dans le quartier. Les berges de Seine seront aménagées et l’on pourra même s’y baigner !  Étape n°3 : construire un quartier durable. C’est-à-dire rendre la Seine-Saint-Denis plus verte : plus de rues piétonnes et de pistes cyclables et éviter que les voitures envahissent le quartier.  

 

Outre le faste des JO et le rayonnement international dont Paris bénéficierait, les Jeux seraient une opportunité de rendre la ville plus agréable, plus sociale et plus respectueuse de l’environnement. Il n’y a pas de limites à l’esprit sportif ! 

 

gryöletter

  • Une carte postale à partir de 30 €

  • Un sac en coton à partir de 45 €

  • Free delivery from 50 €