La nutrition

Interview d’une nutritionniste innovante : Marie Garcia, Cinq Sans

C’est avec grand plaisir qu’on vous livre ici une interview inédite avec Marie, à la tête de Cinq Sans qui concocte avec grand soin de délicieuses recettes naturelles qui respectent notre corps.

 

Cinq Sans s’est bâti autour d’un concept simple mais efficace qui fait toute son originalité : élaborer des recettes gourmandes sans gluten, sans lactose, sans sucres raffinés, sans graisse trans et sans œufs. On vous laisse découvrir ses réponses …

 

Quel est ton parcours, comment en es-tu arrivée à monter une start up alimentaire ?

 

J’ai fait des étude de nutrition au Canada puis après de nombreuses rencontres avec des patients souffrants de problèmes de santé et qui ne trouvaient pas de solutions dans l’industrie agroalimentaire actuelle, j’ai eu l’idée de créer Cinq Sans pour apporter une réponse simple à leurs soucis et contribuer à élaborer une alimentation naturelle et de qualité. L’objectif est de formuler pour eux des produits gourmands & sains qui prennent le contre-pied de la biscuiterie sucrée et salée d’aujourd’hui.

 

Que penses-tu de notre alimentation en général ? Est-ce qu’on mange mal ?

 

Notre alimentation en général est déséquilibrée car il y a trop de glucides.

Nos trois repas sont composés à plus de 70% de céréales et de produits laitiers très riches en glucides et souvent pauvres en fibres — à cause des céréales raffinées. L’idéal serait d’inverser la tendance en consommant des aliments riches en nutriments, avec de véritables apports nutritionnels comme des fruits, des légumes, des protéines animales et végétales et réduire les aliments raffinés et transformés. En somme, il faut consommer moins de glucides et plus de bonnes graisses dont notre corps a besoin pour construire et régénérer nos cellules.

Quant à ces mauvaises habitudes alimentaires, elles proviennent de notre rythme de vie, mais aussi des industriels qui produisent toujours plus et à moindre coût. Il faut aujourd’hui accepter l’idée que la qualité de notre alimentation a un prix.

 

Un petit mot sur les allergies, y en a-t-il de plus en plus, est-ce dû à notre mode de vie, à une mauvaise alimentation ou c’est juste pas de chance ?

 

Oui il y en a de plus en plus … Et cela est malheureusement dû à nos habitudes alimentaires. Par exemple, saviez-vous que l’on retrouve du gluten dans les sauces tomates, les glaces et même dans la charcuterie ? Les industriels s’en servent pour son pouvoir liant et parce que c’est une matière première peu chère. Le problème est qu’on le surconsomme ce qui entraîne des réactions allergiques. Si on n’a pas d’allergie au gluten ça va car il nous en faut, mais uniquement dans le pain (complet au levain) et dans les pâtes. Ailleurs il est en trop.

On rencontre la même problématique avec le lait car on retrouve de la poudre de lait et ses dérivés un peu partout.

Aujourd’hui on surconsomme et c’est ce qui entraîne les problèmes de santé que nous connaissons aujourd’hui. Et c’est aussi pour cette raison que nos grands-parents n’ont pas ces problèmes : leur alimentation était plus saine.

 

Que penses-tu de des protéines alternatives ?

 

Je pense qu’elles représentent l’avenir pour permettre de nourrir une population toujours plus importante. Nous devons nous adapter et utiliser les ressources naturelles qui s’offrent à nous. Comme le dit si bien Julia, il était impensable de manger du homard ou du poisson cru il y a quelques années et aujourd’hui tout le monde se les arrachent !

Les protéines alternatives sont aussi la garantie d’une alimentation plus saine et plus pérenne, tant que l’industrie agroalimentaire n’y voit pas une fabuleuse source de revenus. Il se pourrait qu’on voie pousser un peu partout des fermes d’élevage d’insectes et des champs de chanvre, pour augmenter les rendements.

Il faudra alors trouver une autre alternative plus saine … !

 

Si tu pouvais donner cinq conseils alimentaires aux consommateurs, quels seraient-ils ?

 

  • Manger plus d’aliments entiers donc non transformés
  • Pratiquer une activité physique
  • Prendre le temps de manger : 20 minutes minimum
  • Oser découvrir de nouveaux aliments
  • Ne pas compter les calories mais se fier à son sentiment de satiété

 

 

Vous l’aurez compris, on est fan et on vous recommande chaudement ces petites gourmandises Cinq Sans ! 🙂

 

Retrouvez toute la gamme sur le site : Cinq Sans

 

gryöletter

  • Une carte postale à partir de 30 €

  • Un sac en coton à partir de 45 €

  • Free delivery from 50 €