Le grillon : l’Or Audacieux »

Les études récentes appellent à une transition alimentaire. L’industrie de la viande pollue plus que les transports à cause de leur exceptionnelle consomma- tion en eau, en nourriture et en espace, qui n’a d’égal que les gaz à effet de serre qu’ils émettent avec allégresse. Qu’est-ce que cela sera en 2050 lorsque nous serons 10 milliards de terriens ? Justement, une délicieuse alternative montre le bout de son aile : les insectes. 80% de la population s’en délecte déjà depuis des millénaires et même en France, la galette de charançons faisait autrefois parti du patrimoine de la France ; plutôt vintage pour une solution nouvelle ?

  • Santé ! Tout est bon dans le grillon

    Les insectes sont à trésor de nutrition. Souvent présenté comme la protéine du futur, les insectes sont constitués pour cause de 45 à 75% de protéines (sur produit sec), soit 3 fois plus que le boeuf à poids égal ! De haute qualité, elles contiennent les 9 acides aminés essentiels à l’homme. Les grillons sont aussi idéals pour faire le plein de vitamines, notamment la vitamine B12, d’Oméga 3, de minéraux et de fer !

  • Ecologie (Volet 1) : Peu de d'eau et de nourriture

    Les grillons ne sont pas des gourmands… Pour produire 1kg de grillons comestible, il faut environ 1L d’eau et 1kg de nourriture. En comparaison, produire 1kg de boeuf nécessite 15000L d’eau et 10kg de nourriture !

    Et pourquoi donc ? Ils grandissent si vite qu’en 45 jours les voilà adultes ! Mais aussi car ils ont un meilleur taux de conversion de matière, c’est-à-dire qu’il utilise une plus grande partie de ce qu’il consomme pour se développer.

  • Ecologie (Volet 2) : Peu d'espace

    Ils peuvent tout simplement être élevés A LA VERTICALE.

    Imaginez une tour de grillons qui papillonnent sur des étages et des étages, quelle économie d’espace !

    Fun fact… il se dit même qu’une grande serre pourrait nourrir tout Paris !

  • Ecologie (Volet 3) : Peu de pollution

    Dans notre monde ou l’élevage représente plus de la moitié de la pollution dans le monde, c’est à dire plus que tous les transports réunis, les insectes sont mis en avant pour patte verte exceptionnelle. Ils rejettent ainsi 80 fois moins de CO2 que le boeuf et quasiment aucun autre gaz à effet de serre !

  • La ferme aux insectes

    Parce que la qualité de nos ingrédients est notre priorité, nous faisons attention à tout et surtout à nos insectes. Elevés en Europe dans une ferme aux Pays-Bas, ils sont nourris exclusivement d’aliments non OGM. Une fois séchés ils sont mis en poudre et livrés à notre atelier dans la Vallée de la Loire. Nous travaillons avec des grillons domestiques et des vers de farine. Entiers ils croustillent légèrement et ont un léger goût de noisette.

     

gryöletter

  • Une carte postale à partir de 30 €

  • Un sac en coton à partir de 45 €

  • Free delivery from 50 €